L’article 9 de la loi prévoit que le second tour, initialement fixé au 22 mars 2020, est reporté au plus tard en juin 2020. Sa date sera fixée par décret en conseil des ministres, pris au plus tard le mercredi 27 mai 2020, si la situation sanitaire permet l’organisation des opérations électorales au regard, notamment, de l’analyse du comité de scientifiques.

 

Les déclarations de candidature à ce 2nd tour sont déposées au plus tard le mardi qui suit la publication du décret de convocation des électeurs. La campagne du second tour est ouverte à compter du 2ème lundi qui précède le scrutin.

 

La loi déterminera les modalités d’entrée en fonction des conseillers municipaux élus dès le premier tour dans les communes de moins de 1 000 habitants pour lesquelles le conseil municipal n’a pas été élu au complet.

 

Les mandats acquis lors du premier tour des élections municipales du 15 mars 2020 ne sont pas remis en cause. Les conseillers municipaux élus au premier tour entreront en fonction le lendemain du second tour de l’élection.

 

Les conseillers municipaux en exercice à la veille du premier tour conservent leur mandat jusqu’au second tour (prévu en juin). Les maires et adjoints au maire, conservent leur fonction jusqu’à l’élection effective de leurs successeurs, en application de l’article L. 2122-15 CGCT. L’ensemble des délégations accordées avant le 15 mars aux élus dont le mandat est prolongé demeurent.